CYRANO DE BERGERAC

VERSION POUR QUATRE INTERPRETES - EDMOND ROSTAND

09

janvier

RÉSUMÉ DE LA PIÈCE

Cyrano Savinien Hercule de Bergerac est un mousquetaire intrépide, appartenant à la compagnie des Cadets de Gascogne . Il est amoureux de sa cousine Roxane mais n’ose pas se déclarer à cause de son nez qu’il juge laid. Par amour pour elle, désespéré, il accepte de protéger son rival Christian et va même jusqu’à l’aider à séduire Roxane ... Verra t-elle la supercherie ?

L'ADAPTATION AMAB

Qu’est-ce que c’est que cette pièce ? Une comédie ? Une tragédie ? Côté face, on fanfaronne et on s’amuse ! On croise le fer avec plaisir et on rabroue les vilains. Qu’importe si le nez est grotesque, s’il est pathétique et s’il porte, à lui seul, tout le risible du monde ; on brandit son existence comme son épée : avec élégance et insolence ! C’est léger, ça fait rêver, c’est chouette. Côté pile, il y a l’amour dur et violent, incarné par un trio inextricable où chacun lutte pour son bonheur. Même si on parvient à s’aimer, certains ont des regrets, d’autres des remords. Et puis il y a Rostand qui secoue le bocal, qui mélange tout. Il panache. Le bien, le mal, les gentils, les méchants, tout s’entremêle et on ne sait plus si on doit rire ou en pleurer. Attendez une minute ... Si on peut rire et être ému en même temps ... Ça serait pas du théâtre ? Aurait-il voulu, par cet art vieux comme le monde, nous montrer que tout n’est pas si cloisonné dans la vie ? N’essayerait-il pas de nous dire que la liberté et l’insoumission permettent de franchir toutes les frontières ? Et puisqu’il y ajoute la poésie des mots et la puissance du verbe, ça ne serait pas quelque chose ... de beau ? Dites, ça fait beaucoup de questions chouettes d’un coup. Venez, on va y réponse ensemble.
accueil en résidence Château de Tanlay (89)
adaptation Théophile Charenat
technique Gabrielle Marillier

DOSSIER DU SPECTACLE / FICHE TECHNIQUE 


"Une adaptation en costume d'époque sans toucher le texte original de Rostand"
L'Yonne Républicaine 06/08/21

"Cyrano de Bergerac éblouit le château (...) Des spectateurs debout. Des combats d'épées.
Des moments d'émotion. Des comédiens rappelés trois fois de suite, chaque soir."
L'Yonne Républicaine 14/08/21

← REVENIR AUX SPECTACLES